This is Photoshop's version of Lorem Ipsn gravida nibh vel velit auctor aliquet.Aenean sollicitudin, lorem quis bibendum auci elit consequat ipsutis sem nibh id elit. quis bibendum auci elit.

Blog

Donnez du style à vos murs

Comment accrocher un tableau, à quel endroit et pourquoi ? Vous trouverez ici des conseils de bon sens, faciles à mettre en oeuvre, pour donner un coup de neuf à votre déco à moindre coût.

A quelle hauteur accrochez-vous vos tableaux ?

On a toujours tendance à accrocher les tableaux trop haut : la bonne hauteur est celle qui permet à votre regard orienté à l’horizontal de tomber au milieu du tableau. Ce qui signifie que les tableaux ne s’accrochent pas toujours à la même hauteur… Dans un couloir ou dans une pièce où l’on se tient le plus souvent debout, un tableau sera positionné plus haut que dans un salon, où l’on est avant tout assis. En rendant une affiche, une photo ou un tableau accessible à l’oeil, on contribue au confort visuel – et au confort tout court !

       

Aligner vos tableaux par le bas – façon galerie d’art – par le haut ou par le centre est une solution simple pour donner de l’allure à votre mur. Et plutôt que de disséminer des cadres un peu partout, regroupez-les tous sur le même mur, votre pièce aura davantage de personnalité !

Quatre astuces imparables pour un mur à forte personnalité

1. Pensez grand format  Choisissez un cadre ou un sous-verre beaucoup plus grand que le dessin à encadrer (il peut s’agir d’un dessin d’enfant, d’une photo, d’un découpage, d’une reproduction…) et de placer derrière ce dessin une grande feuille de couleur (ou blanche, ou pourquoi pas un tissu) au format du cadre : votre sujet est ainsi mis en valeur de manière spectaculaire !

2. Jouez les séries Composer une série de trois cadres – un nombre d’or en déco – donne un rythme et décore efficacement, surtout si vous gardez une même gamme de couleurs ou un même thème.

3. Mélangez les cadres et les objets  Les objet ont aussi leur place sur votre mur ! Tout est possible :
– Des assiettes, un jouet, une raquette vintage…
– Une robe colorée sur un joli cintre…
– Des chapeaux, des paniers…

4. Multipliez les miroirs  Posé au sol ou accroché au mur, ancien ou neuf, un miroir démultiplie l’espace et la lumière : il n’y en a jamais trop ! Une petite astuce : pour bien vous voir dedans, attention aux contre-jours : évitez par exemple de le placer face à une fenêtre.

Bonnes adresses

Les français de sergeantpaper.com proposent une très belle collection de cadres graphiques, joyeux et colorés www.sergeantpaper.com ; Junique est un site berlinois qui propose des cadres dans le même esprit www.junique.fr.

Les danois de The Dybdahl Collection offrent un large choix de reproductions anciennes de faune et de flore www.thedybdahl.com

Pour la photographie, regardez les propositions des parisiens David & David www.david-david-studio.com

Enfin pour une touche plus artistique je vous invite à découvrir la belle collection des danois de Paper Collective www.papercollective.com

      

       

       

Dans l’ordre : 1 Paper Collective 2 The Dybahl Co., 3 & 4 Sergeant Paper, 5 & 6 David & David 

Conseils pour la fixation

Nombreux sont mes clients qui n’accrochent jamais leurs cadres par peur de faire une bêtise… alors qu’avec un simple clou de 2 à 3 cm et un marteau, on peut accrocher la plupart des cadres petits et moyens : lancez-vous !!!

Quand un cadre commence à faire son poids, le secret d’une bonne fixation est de bien identifier la composition de votre mur, et d’adapter ensuite la fixation requise, qu’il s’agisse d’une pointe ou d’une cheville. Si vous n’êtes pas bricoleur, demandez conseil à un proche qui s’y connaît ou à un spécialiste : à chaque mur sa cheville, à chaque cheville sa vis, de bon diamètre et de bonne longueur ! Une erreur assez courante est d’utiliser une cheville destinée aux matériaux pleins dans une cloison creuse (cloison en plaques de plâtre, dites « placo ») : elle ne tiendra pas et fera un vilain trou dans le mur… Pour ces murs creux, il faut utiliser ce que l’on appelle des chevilles “Molly”.

Pour aller plus loin…

Inspirez-vous grâce à cette page Pinterest de l’atelier.

   

    

POST A COMMENT